lundi, avril 12, 2010

Des frontaliers suisses travaillant en France? Les internautes n'y croient pas

tg une calmy Lellouche 10 avril 10.pngLe sujet fait la une de la Tribune et l'entier de la première page du cahier Genève et Région, mais pas grand chose ailleurs dans les autres médias qui se contentent, côté suisse, de reprendre l'article de l'ATS (lire ci-dessous). C'est l'appel à lutter contre la xénophobie de Micheline Calmy-Rey que l'agence a choisi de mettre en exergue, ce qui a évidemment suscité divers commentaires, dont ceux de Mauro Poggia, de Pascal Décaillet et de l'inévitable Eric Stauffer, auxquels répondent le député libéral Daniel Zaugg et le publiciste Philippe Souaille.

Du bruit médiatique par rapport à l'avenir de la région, qui sera bien davantage déterminé par les "zones à statut spécifique" que la France pourrait créer pour contrer la concurrence suisse sur les emplois ou par le fait que le stade de Genève puisse devenir le stade de la région.

En France, le Dauphiné libéré consacre un article à l'assemblée des transfrontaliers en page 5 de son édition dominicale, mais ne le reproduit pas sur son site internet. Le site internet de l'hebdomadaire Le Messager est également muet.

Le 19/20 de France 3 ne cite ni les propos de la ministre suisse des Affaires étrangères ni ceux du secrétaire d'Etat français aux Affaires européennes, qui ont consacré leur samedi après-midi à Annemasse au Groupement transfrontalier européen. L'association parle pour quelque cent mille frontaliers français travaillant en Suisse.


"J'aimerais voir les frontaliers suisses travailler en France!" a déclaré à la Tribune Pierre Lellouche. Le secrétaire d'Etat aux Affaires européennes  souhaite rééquilibrer le gradient économique le long de la frontière franco-suisse, un voeux résumé par cette formule lapidaire saisie le 29 mars dernier par le journal L'Alsace «D'un côté les près et les vaches, de l'autre les usines».

La création de zones spéciales en France voisine, où les entreprises pourraient opter pour la législation suisse en matière fiscale et sociale, sera la proposition phare du rapport qu'Etienne Blanc, député maire de Divonne, doit remettre au gouvernement Fillon d'ici quelques semaines.

sondage frontaliers suisses.pngUne proposition qui suscite plus que l'incrédulité des internautes de la Tribune sondés lundi. Un sondage qui a recueilli plus de mille participants en 24 heures ce qui est un bon score sans que la proportion des oui et des non ne varie sensiblement ce qui confère au résultat une certaine crédibilité. [cliquer sur l'image pour l'agrandir]

Si la France semble soudain prête à trouver une solution, c'est qu'il y a le feu à l'EuroAirport de Bâle-Mulhouse. L'été dernier en effet un jugement du tribunal de Colmar a remis en cause le statut de la zone industrielle attachée à l'aéroport, qui permet aux entreprises d'opter pour le droit suisse. A l'EuroAirport de Bâle-Mulhouse, menaces de délocalisations en Suisse, titre une dépêche de l'Agence France presse du 30 mars publiée par boursorama.com.

Le secteur douanier suisse de l'EAP occupe 6'500 personnes, dont 4'190 Français (64%), en raison d'un statut spécial binational datant de 1949. C'est une zone franche de fait, générant 27'000 emplois indirects. L'EuroAirport est parfaitement "révélateur des écarts de compétitivité" avec la Suisse, explique à l'AFP la sénatrice UMP du Haut-Rhin, Fabienne Keller. Mme Keller fait partie de la mission parlementaire dirigée par Etienne Blanc.

Affaire à suivre.

JFM

[Ajout le 13 à 8h: le site du Groupement transfrontalier européen a enfin posté les résolutions adoptées par l'assemblée de samedi. Aucune ne dénonce la xénophobie antifrontalier. A lire ici. Le GTE invite ses adhérents à manifester le 1er mai à Genève sous la bannière « Unis et solidaires». ]

 

Micheline Calmy-Rey dénonce la xénophobie anti-frontaliers
(ats / 10 avril 2010 19:08)

Micheline Calmy-Rey, cheffe du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE), a clairement dénoncé la xénophobie contre les frontaliers. Elle s'exprimait pour la première fois devant le Groupement transfrontalier européen, lors de son 28e congrès à Annemasse.

"Le frontalier n'a plus rien de l'étranger que visent les xénophobes", a expliqué Mme Calmy-Rey devant un public convaincu. "Toutes les tentatives de diabolisation doivent être combattues avec vigueur, tout comme les velléités discriminatoires".

Très applaudie, la ministre suisse des affaires étrangères a rappelé le travail de coordination déjà fait de part et d'autre de la frontière. "Notre objectif est de transformer cette région en un espace de développement, de liberté et de sécurité".

"Le fait frontalier a précédé le droit", a rappelé à ce propos le président nouvellement réélu de la région Rhône-Alpes. "Le groupement local de coopération transfrontalière (GLCT) doit se faire sans tergiversation, ni retard".

Il a aussi annoncé la mise à disposition par la région Rhône-Alpes de 50 millions d'euros sur le territoire frontalier. Ces investissements seront réalisés d'ici 2014 au service des politiques économiques, de déplacements, d'aménagement et de renouvellement urbain.

Le secrétaire d'Etat français chargé des affaires européennes a appelé à passer de la "frontière-coupure à la frontière-couture voire la frontière-soudure, citant le conseiller d'Etat genevois Pierre-François Unger, rencontré tout récemment.

Autre dossier en cours d'étude avec les autorités fédérales suisses, celui des cotisations-chômage des travailleurs frontaliers. "Nous nous sommes mis d'accord avec Mme Calmy-Rey pour engager des discussions approfondies sur la mise en place d'un nouvel accord de compensation des indemnisations chômage payées par la France".

Commentaires

Monsieur Mabut,

Je viens de faire des commentaires sur l'article de la tribune (Pierre Lellouche). Je n'avais pas lu votre blog avant ou je trouve enfin les bonnes infos. Pourquoi votre rédaction cède-t-elle à la tentation de ne faire que des manchettes et de ne pas expliquer les choses comme vous le faites ?
Il est dommage que les internautes réagissent sans savoir ou bien est ce un plan délibéré pour faire s'exprimer les moins informés de vos lecteurs.

Écrit par : Lucides | lundi, avril 12, 2010

Que la France commence par s'occuper correctement de ses chômeurs en fin de droit, il va y'en avoir 1 millions de suplémentaires ses prochaines semaines!

On est a combien de sans emplois en France, le chiffre reste secret!

Les hommes ne sont pas des produits!

J'entendais une émission sur France Culture sur les ex employés de Totale, c'est une honte, ils se retrouvent sans rien, alors que l'entreprise fait de très gros bénéfice!

Écrit par : dominiquedegoumois | lundi, avril 12, 2010

Enfin on comprend que notre super région est en train de s'étouffer et qu'il est naturel qu'elle s'agrandisse. Il faut oublier ces imbécilités "anti-frouzes" ou meme "antisuisses" qui ne font que ralentir la croissance de notre région.Sans quoi, Genève s'étouffera d'elle-même et tout le monde sera au chomage. De toute manière la réalité est telle qu'il y a déjà 30'000 genevois qui vivent en France sans s'être déclarés. Finalement, les entreprises auront tout à gagner car les charges sont telles en France qu'une région "zone franche" offrirait une compétivité inégalable. Vive la région "Arc Lémanique" !
Et sus aux anciennes rivalités !!

Écrit par : 2xd66 | mardi, avril 13, 2010

Il faudrait commencer par construire cette traversée du lac entre le Vengeron et Collonge Bellerive chère à M. Joye avant de pouvoir créer une région économiquement viable. Tout le reste n'est que du blablabla.

Écrit par : Festival | mardi, avril 13, 2010

Le néo-populisme de MCR est affligeant, bien plus encore que son mépris à l'égard des populations des cantons frontaliers!

Écrit par : Clean | mardi, avril 13, 2010

Peut être...mais d'ici à ce que mes amis Suisses viennent travailler en France c'est la meilleure de l'année au Top 50 ;-) Ils n'auraient même pas de quoi payer leur loyer avec un salaire français...tout juste la caisse maladie haha Enfin bon avis aux motivés ils recrutent chez McDo...956 Euros par mois ca fait à peu près 1390 Chf...Alors les vraiment très TRES motivé ;-)

Écrit par : Lyonnais du 69 | mardi, avril 13, 2010

Bravo @lyonais voua avez dit juste, et difficile de vous traiter de xénophobe!

Un ami frontalier à été engagé il y a quelques semaiines dans une institution financée pas la Ville à 6100.- francs suisses par mois, pour faire à bouffer à des handicapés!

Vous connaissez beaucoup de cuissots en France qui gagnent 4000.- euros par mois!

Merci la Suisse enfin merci les suisses!

enfin il est à noté que Longchamp a lancé les emplois solidarités à 2200.- environ, pour les chômeurs en fin de droit, la Ville et le Canton en ont engagé pléthore pour amortir leurs gros salaires!

Écrit par : dominiquedegoumois | mardi, avril 13, 2010

Oulala je suis loin d'être xénophobe, avec le temps j'ai même tendance à aimer de moins en moins mes compatriotes (frontaliers tout du moins...), mais bon c'est juste un constat réaliste, je sais pas ce qu'avait fumer lellouch ce jour là mais bon...il a, en tout cas, réussi à me mettre de bonne humeur depuis le début de semaine pck a chaque fois que j'y repense je suis mort de rire...et je dois pas être le seul haha

Écrit par : Lyonnais du 69 | mardi, avril 13, 2010

Lellouche se moque des Genevois et il a bien raison avrc notre calmy -rey depassee ,sur un nuage ..calamiteux
Calmy-rey doit demissionner et vite elle a assez fait de degats
ignorer les habitants de geneve,les insulter ,se liguer contre elle c est trop !
Ses commentaires demontrent un comportement immature et suffisant.

Écrit par : patrick | mardi, avril 13, 2010

Halte à nos politiciens arrogants,irrealistes et incompetents...
Vivement les elections
Calmy-rey au poteau!

Écrit par : sacha | mardi, avril 13, 2010

Genevois il est temps de sortir dans la rue et demontrer notre colere comme les francais qu admire tant calmy-rey

Écrit par : Eric de Geneve | mardi, avril 13, 2010

Un seul conseil calmy-rey allez travailler en france et laissez Geneve à sa population qui l aime.
Vous nous donnez la nausee !

Écrit par : PAUL | mardi, avril 13, 2010

...Er dire qu elle est conseillere au palais Federal
cette femme est un desastre ,à quoi elle joue,n y a t il personne pour l arreter?

Écrit par : soraya | mardi, avril 13, 2010

Triste contat !..
Une politicienne censee representer les interets de ses concitoyens les ignore et les insulte
Et dire qu elle est grassement payee pour celà....
Je suis peine et choque.

Écrit par : Pierrick | mardi, avril 13, 2010

Avis à tous les Genevoises et Genevois ,chomeurs ,d envoyer tous leurs factures impayees à Madame Calmy-Rey.

Écrit par : Sebastien | mardi, avril 13, 2010

@dominiquegoumois: 6100 CHF brut ou net, en France pour le même job c'est pas plus de 1400 euros net.
Genève est une ville que j'adore personnellement, son défaut est d'être entourée par la France et ne pas avoir un plus grand arrière pays, sinon il y'aurait de la place pour construire davantage, un simple constat, toutes les montagnes autour de Geneve se trouvent en France.
Cela s'explique par le fait que Geneve etait une republique independante et elle avait le choix de faire partie de la France ou entrer à la confédération, elle a choisi la deuxième solution avec un délimitation du territoire assez originale afin de ne pas avoir à abosrber trop de catholiques dans son canton nouvellement créé du coup depuis une vigtaine d'annèes vous payez le prix fort de ceux qui ont fait ces limites cantonales car vous n'avez quasiment pas d'arriere pays.
Un simple magasinier à Geneve gagne entre 2000 et 2600 euros net d'impôt par mois selon sa situation familiale, en France c'est 1000 euros net pas plus, ces disparités de salaire sont trop importants pour construire une région équitable, les grands perdants de cette agglomération transfontalière ce sont les résidents de Genève. Il y'a une trop grande différence de salaire, de loyers, de prix au niveau des assurances maladies, de mentalités de parte et d'autre de la frontiere, ils ne sont pas en train de construire une région équitable, il faut prendre en compte ses paramètres.

Écrit par : levisio | mardi, avril 13, 2010

C'est vrai qu'elle est un peu neu-neu cette micheline. Llellouch aurait du lui demander de porter le voile pour la photo officielle haha

Écrit par : Lyonnais du 69 | mardi, avril 13, 2010

@levisio
Alors c'est beaucoup plus la faute de l'Etat qui avait sois disant promis qu'il n'y aurait pas de "dumping salarial" (haha la bonne blague) que la faute des frontaliers.Tu le dis toi même : pourquoi un magasinier irait prendre 1000 Euros en France alors qu'à 2km, de l'autre côté de la frontière, il prend le triple

Écrit par : Lyonnais du 69 | mardi, avril 13, 2010

Calmy-rey traiter la population Genevoise de xenophobe parce qu elle refuse d absorber les chomeurs francais venant de toute la france est un delire.Etes- vous atteinte de la maladie d Alzheimer?
ce mal de reconnaissance qui vous abrite ,commence à inonder votre cerveau .
Sincerement il est temps pour vous de changer d activite
Les genevois sont decus par votre manque de discernement et vos paroles suffisantes

Écrit par : Michel | mardi, avril 13, 2010

@levisio
Je ne connais pas les détails de ce que pourrait être une zone franche autour de Genève, mais si celà Signifie pouvoir implenter des entreprises Suisses, régies par le droit Suisse (et donc fiscal) en France, je peux vous dire dès maintenant que nous y seront tous gagnants.
Pensez vous que les entreprises déjà implentées dans le canton vont prendre le risque de baisser leur manne Salariale et ainsi de voir s'exiler leurs salariés vers la concurrence ? Quand aux nouvelles venues, je doute qu'elles proposent des salaires de misère pour attirer les salariés dans la région.
Bref, tant que nous ne savons rien des propositions faites, il ne sert à rien de secouer les épouvantails.

Le vrai problème de Genève c'est le manque de communication des politiques sur leur vision à long terme du Canton. Tant qu'ils ne feront pas l'effort de contrer systématiquement les arguments des (du) parti(s) populiste, et ce de façon intelligente, les détracteurs auront encore de beaux jours devant eux...

Écrit par : bidibule | mardi, avril 13, 2010

Michel,
Merci de ne pas parler au nom des Genevois, mais en votre nom...

Écrit par : calimero | mardi, avril 13, 2010

Calmy-rey est une incapable,une hypocrite
Calmy-rey DEMISSION.vous etes une calamite !
La grosse tache sur le gouvernement politique Suisse c est vous

Écrit par : Aurelie | mardi, avril 13, 2010

Je m appelle Calmy-rey et je suis une Nunuche...

Écrit par : Sophie | mardi, avril 13, 2010

Assez!..Geneve n est pas un paillasson arretez de nous prendre pour des imbeciles Madame Calmy-rey
Vous etes arrogante et inconsciente!
Vous manquez de respect à vos concitoyens

Écrit par : Ranan 27 | mardi, avril 13, 2010

Charite bien ordonnee commence par soi-meme.
Madame calmy-rey que faites vous des genevois sans travail?..
C est bien beau de jouer à la grande dame,avez vous pense un seul instant à la souffrance et à la detresse de vos concitoyens qui n arrivent plus a vivre correctement?
C est facile d insulter les Genevois et de les traiter de xenophobes .
Sachez chere Madame je suis fiere d appartenir à cette ville qu est Geneve
et je vous renvoie "vos compliments"
Vous etes xenophobe!

Écrit par : Elodie | mardi, avril 13, 2010

Calmy-rey rencontre Lellouche à Annemasse et insultent les Genevois devant un public convaincu et tres applaudie....
Un seul mot Madame, au royaume des aveugles le Borgne est Roi
Je vous laisse mediter....

Écrit par : stephane | mardi, avril 13, 2010

Mon Dieu qu avons nous fait au ciel pour meriter cette CALAMITE!
c est desesperant

Écrit par : Edwidge | mardi, avril 13, 2010

Mon Dieu qu avons nous fait au ciel pour meriter cette CALAMITE!
c est desesperant

Écrit par : Edwidge | mardi, avril 13, 2010

je ne sais pas ce qui se passe aujourd'hui, mais ce n'est que du lynchage presque sur tous les blogs!!!

Écrit par : Fatima_la Franchise | mardi, avril 13, 2010

Quelle bonne blague, on va aller travailler en France. Dommage que ça n'ait pas été annoncé un premier avril comme ça on aurait eu un bon poisson d'avril.

Que Genève commence par donner du travail a ses chômeurs avant d'en donner aux frontaliers.

On nous avait pas de dumping salarial ? La réalité est que les salaires n'ont pas augmenté a Genève depuis qu'on a ouvert la porte aux frontaliers. En conséquence les genevois n'ont cessé de voir leur pouvoir d'achat diminuer et il est la le dumping.

Je suis moi même d'origine portugaise avec un permis C et ait grandi depuis tout petit à Genève. Un de nos conseiller d'état ne désire pas engager de permis c a l'état de Genève. Par contre pour les frontaliers la il n'y a pas de problème on en recrute même dans les polices communales et bientôt cantonale.

Donc ne soyez pas étonné de voir un français vous réclamer vos papiers en suisse ce qui est tout simplement hallucinant.

Certains diront qu'elle différence entre un permis C et un frontalier?

Un permis C:
Paie ses impots a genève
Paie son loyer à genève
Dépense son salaire à la migros et a la coop et donne le reste à la poste.
En gros tout notre revenu est réinvesti dans l'économie suisse et genevoise en particulier.

Un frontalier:

Paie ses impôts à la source "le comble de l'ironie c'est que Genève en reverse une grosse partie aux communes frontalières".

Prend tout son salaire et file le dépenser en france ou il possède une grosse maison et une voiture toute neuve.

Pendant se temps, Genève à le taux de chômage le plus élevé de suisse "il représente le double de la moyenne nationale. La population a de plus en plus de peine a boucler ses fins de mois et beaucoup de personnes se retrouvent obligés de survivre à l'hospice général.

Mais tout va pour le mieux dans le meilleurs des mondes si l'on écoute nos politiciens. Leur projets "CEVA" et de région économique franco-valdo-genevoise prouvent qu'ils n'ont rien compris au problème et ne font que s'enfoncer de plus en plus dans ce projet absurde qui ne bénéficie que deux types de personnes.

D'un coté les frontaliers et de l'autre les employeurs genevois qui pourront continuer a ne pas augmenter les salaires pendant 20 ans car il y aura toujours un frontalier prêt à travailler pour n'importe quel prix.

Bref... réfléchissez à ce que j'ai dit et si vous avez du pouvoir ou le moyen d'influencer nos élus faites quelque chose afin de freiner cet engrenage.

Faites-le toute la population genevoise vous en sera reconnaissante!

Écrit par : Daniel | mercredi, avril 14, 2010

@Daniel

Quelle belle démonstration de l'intéret comparé entre le "Genevois" et le "Frontalier".

Vous habitez Genève, vous avez un permis C Vous êtes un trésor pour Genève... Pensez-vous ? Qui a payé pour votre formation, votre intégration, votre sécurité, etc...

Maintenant, faites la même démonstration entre un permis C de Genève et un Pendulaire Vaudois. Il sera alors plus difficile de vous sentir supérieur que ce dernier, même si lui ne paye rien de ses impots à Genève....

Mais il est tellement plus facile de hurler avec les loups pour vous sentir bien intégré dans la meute....
Pour info, un frontaliers peut être Suisse, un Genevois étranger et un Vaudois Genevois.
Allez trier vos petits..... les bons et les mauvais.

Écrit par : lucides | mercredi, avril 14, 2010

Hého Daniel moi être frontalier et moi payer impôt source et moi faire course dans coop et migros moi manger cafétéria Manor samedi matin et moi acheter cigarettes, essences, vêtements, voyages en suisse...mais moi pas grosse maison et pas grosse voiture...Bon je plaisante mais sur le fond je suis assez d'accord...sauf peut être une chose...Le jours ou il y aura des étrangers dans la Police (permis C ou frontalier) cela va changer beaucoup de choses ;-)

Écrit par : Lyonnais du 69 | mercredi, avril 14, 2010

Tiens, et moi qui pensais que les frontaliers mangeaient tous leur sandwich lidl entre eux à midi, et ne sortaient pas du 74 ou du 01 le Samedi et le Dimanche !
Quand à s'habiller, j'ai toujours cru qu'ils s'habillaient uniquement chez carrefour ! Mon Dieu, on m'aurait menti !!! :)

Écrit par : Nova | mercredi, avril 14, 2010

Dans notre entreprise nous n'occupons ni frontalier ni pendulaire vaudois.

Écrit par : Hypolithe | mercredi, avril 14, 2010

D'après certains ici, les Genevois sont plus à plaindre que les Français... Parce qu'ils touchent de plus gros salaires ! J'hallucine. Même mon glorieux homonyme n'aurait pu inventer aussi efficace démonstration de la stupidité des arguments xénophobes.

Écrit par : Séraphin Lampion | mercredi, avril 14, 2010

Hé non désolé miss nova parce qu'avec 8000Chf de fixe tous les mois je sais plus à quoi ressemble Lidl et encore mois Carrefour haha Et heureusement que je sors du 74 (tous les week ;-)) parce qu'autrement je fini a Belle Idée...surtout a Annemasse les gens ont une telle mentalité...on se demande bien d'ou ca peut venir haha...

Écrit par : Lyonnais du 69 | vendredi, avril 16, 2010

tiens donc,
les bilatérales ne seraient pas bi?

Écrit par : na...ya | dimanche, avril 18, 2010

8000Chf?

c'était pas 6000chf de base?!

bonjour le myto, un jour 6k un autre 8k etc.

vu comme tu écris, clairement que tu ne touche pas ce genre de salaire.

Écrit par : anti yo69 | dimanche, avril 25, 2010

Les commentaires sont fermés.