mercredi, mars 17, 2010

SOS! La paralysie menace la métropole lémanique

eperon Patrick Vaud.jpgLe SOS émane du Pays de Vaud, plus particulièrement le Centre patronal vaudois dont 24 heures a relayé le propos dans un papier consacré à sa dernier publication: Politique des transports: l’heure des métropoles*. Le conseiller national radical-libéral Hugues Hiltpold me l'a signalé hier via Twitter.

L'occasion de reprendre l'activité de ce blog endormi depuis le début de l'année. Faute de temps. Faute aussi en partie non pas de sujets, mais de clarification sur qui fait quoi désormais au Conseil d'Etat en matière de relations régionales et de leadership donc sur le projet d'agglomération franco-valdo-genevois.

Qui est aux commandes? Pierre-François Unger, ministre des Relations exétérieures ou Mark Muller, redevenu au détour du remaniement des ministères en décembre denier, le grand patron de l'aménagement du territoire? On en finirait par regratter Robert Cramer.

Le 11 mars dernier, le Comité de pilotage dudit projet s'est réuni. Dans le communiqué de presse, on apprend que Mark Muller en a pris les commandes avec le député maire de Divonne Etienne Blanc,  président de l'Association des communes française de la région (ARC devenue syndicat mixte la semaine dernière), et le conseiller d'Etat vaudois Jean-Claude Mermoud. Le temps presse le projet d'agglo 2 doit être bouclé d'ici le 30 juin prochain.

Lire la suite