mardi, décembre 08, 2009

En mai, fais ce qu'il te plait: Les Assises des élus franco-valdo-genevois!

vue aérienne gogle.jpgDans son discours de Saint-Pierre, François Longchamp a déclaré inéluctable la création du Grand Genève. Le président du Conseil d'Etat s'est bien gardé toutefois d'user de cette expression pour désigner l'agglomération qui déborde largement en France voisine et dans le district de Nyon. Même le mot métropole genevoise est délicat. Cela ne tient pas uniquement aux susceptibilités qu'il faut ménager au-delà de la muraille frontalière. Cela tient sans doute aussi à l'absence quasi totale de la ville de Genève dans le débat politique sur le projet d'agglo.

La ville est certes géographiquement le coeur de l'agglo, mais l'agglo reste absente du discours de ses édiles, à l'exception notable de Manuel Tornare qui milite officiellement pour une Assemblée régionale, comme son ancienne collègue de parti Jacqueline Burnand - contrairement à ce que dit Cramer, d'autres avant lui ont pensé et réalisé la région. Politiquement, vu de l'agglo, c'est-à-dire vu du Salève, la ville de Genève n'existe pas. C'est une naine rouge dans la constellation des pouvoirs régionaux plutôt actifs, surtout du côté français. La Mairie de Genève a constamment snobé les rendez-vous de démocratie participative mis en place pour définir le Grand Genève à l'horizon 2030.

Soucieux (enfin) d'instiller un peu de démocratie représentative dans les rouages encore très technocratiques de l'agglo, Guy Mettan a pris hier soir, à Saint-Pierre, une heureuse initiative, celle de convoquer en mai 2010 les Assises des élus de la région franco-valdo-genevoise.

 


"La région doit , comme toutes les communautés humaines en gestation, se doter d’un organe exécutif et d’un organe parlementaire chargé d’assurer le débat démocratique", a déclaré le président du Grand Conseil.

"C’est pourquoi nous allons prendre l’initiative d’organiser en mai prochain, après les élections régionales françaises, les premières assises d'élus transfrontaliers. Ces assises réuniront les élus de la région franco-valdo-genevoise dans le but d’examiner la manière et les moyens que nos démocraties respectives mettent à notre disposition pour construire la région. La France ayant décidé de considérer la région genevoise comme une métropole transfrontalière, et cette métropole ayant accueilli les plus grands esprits des Lumières, Rousseau, Voltaire et Benjamin Constant, pourquoi ne pas tenter d'y créer le premier parlement régional transfrontalier d'Europe?"

On lira l'intégralité du discours de Guy Mettan sur son blog Rue de la Terrassière. (JFM)

Commentaires

Bonjour,
Je ne suis pas sur que "convoquer" des assises des élus de la région soit une si bonne chose que cela. A ma connaissance aucun élu des trois régions concernées ne l'a été (élu/e) dans cet objectif. Ils ne sont donc pas représentatifs de leurs électeurs/trices dans un tel cadre. Si cette région devait voir le jour, elle poserait sans doute plus de problèmes qu'elle ne pourrait en résoudre. Le droit d'initiative et de référendum n'existant que d'un seul côté de la frontière, des droits identiques ne pourraient être garanti aux populations.

Écrit par : salegueule | mardi, décembre 08, 2009

vu la situation, je pense que l'on devra, au plus vite, prolonger le CEVA, jusqu'en Australie, au Canada et en Sibérie, pour fournir du travail aux sans emplois genevois, parceque si on attend après ceux que nos petits futés vont créer ici, on est pas sortis du bois!

De toute façon les sans emplois geneoivs sont des profiteurs et des paresseux, c'est en tout cas, ce que les politiciens (des pointures!) m'ont expliqués, lorsque j'ai présenté ma pétition au mois de mars!

Écrit par : dominiquedegoumois | lundi, décembre 14, 2009

Je profite de cette occasion pour m'indigner de voir que l'on conserve à Genève, cette célébration raciste et xénophobe, qu'est l'Escalade.

C'est une honte, il faudra donc la supprimer, sans quoi nos amis franco-valdo-machin en prendront ombrage!

Vive la Savoie libre!

Écrit par : dominiquedegoumois | lundi, décembre 14, 2009

@dominiquedegoumois,
Il est une habitude en Europe de célébrer les victoires militaires. Pourquoi en priver les genevois?

Écrit par : salegueule | lundi, décembre 14, 2009

Bonne journée! Un excellent blog avec de vrais problèmes et les solutions! je vous souhaite une bonne continuation et longue vie à votre site
à bientôt

Écrit par : ed cure herbs | samedi, janvier 09, 2010

C'était la belle époque.

Maintenant nous sommes à nouveau envi par la racaille frouze!

Dehors les parasites!

Écrit par : pro 1602 | dimanche, avril 25, 2010

Les commentaires sont fermés.