lundi, novembre 23, 2009

"Je jugerai Michèle Künzler à ses actes"

vidéo aumeunier.jpg"Non je ne crois pas que tous les conseillers d'Etat élus sont totalement convaincus du développement important de Genève et de la région". Christophe Aumeunier est député libéral. C'est surtout l'un des principaux lobbyiste du canton en sa qualité de secrétaire général de la Chambre genevoise immobilière.

Le syndicat des propirétaires est avec l'ASLOCA de Christian Grobet et quelques autres associations une des clés du développement de Genève. Ce développement passe par une densification urbaine du territoire, qui ne se traduise pas seulement dans le déclassement de zones agricoles, mais aussi et peut-être surtout dans l'urbanisation de terrains actuellement occupés par des maisons individuelles, mais destinés depuis deux ou trois générations à la construction de grands immeubles. Ces terrains se situent principalement dans la zone de développement 3 qui ceinture la ville de Genève (voir plans ci-dessous).


Or une grande partie de la population genevoise, tout parti confondu, semble affectée d'un syndrome malthusien très en vogue actuellement sous sa forme halte aux naissances: c'est l'homme qui pollue et met la planète en danger et une peur du nombre dont le romancier Jean-Christophe Rufin avait fait le coeur de son thriller à succès il y a quelque temps déjà "Le parfum d'Adam"

Michèle Künzler fait-elle partie de ces résistants à la croissance ou de ses adeptes de la décroissance, dont les plus actifs se retrouvent en Suisse romande dans le mouvement ROC le réseau objection de croissance? Je le lui demanderai tantôt. Pour l'heure, écoutons Christophe Aumeunier.

L'entretien a eu lieu dans ses bureaux de la rue de Chantepoulet. Nous avons évoqués la recréation du Département des travaux publics et l'action toujours prégnante de Christian Grobet son ancien président.

Christophe Aumeunier n'est pas convaincu que le projet d'agglomération dans son ensemble doive rester l'affaire du ministre qui aura en charge le plan directeur cantonal et la police des constructions. Il considère que Christian Grobet est un homme du passé: "L'enjeu du développement régional ne lui apparaît plus. Il n'a pas conscience des changements que nous vivons."

Dans de prochaines vidéos, Christophe Aumeunier aborde la question de la vente des terrains de Praille Acacias Vernets, appelle les communes à être plus ouverte à la construction de logements et dénonce la propension de la ville de Genève à vouloir s'arroger les compétences du canton en matière d'aménagement et à vouloir exproprier les proprpriétaires de leurs droits notamment les cours des immeubles.

jfm

 

 

Zonage ville Genève.png
Cliquer sur les images pour l'agrandir
zonage geneve.png

Commentaires

Incroyable! On est pas d'accord de bétonner la zone agricole et... bien sûr, c'est parce qu'on a "pas compris" l'importance du développement de Genève. Et si l'importance n'était pas là?

Messieurs les propagandistes, pourquoi ne pas organiser une votation populaire sur le fameux projet PAV... Et si la majorité des genevois se contente tout à fait d'une genève de 500'000 habitants..? Vous direz quoi? Qu'ils n'ont rien compris? Pourquoi vouloir absolument bétonnner un territoire non renouvelable.... C'est tragique, toutes ces personnes qui rêvent de métropolent alors qu'il y en a plein autour d'eux (Paris, Londres etc.), bien polluées et en pleine crise du logement comme il faut... Pourquoi n'y déménagent-ils pas...?

Écrit par : asdf | mardi, novembre 24, 2009

Incroyable! On est pas d'accord de bétonner la zone agricole et... bien sûr, c'est parce qu'on a "pas compris" l'importance du développement de Genève. Et si l'importance n'était pas là?

Messieurs les propagandistes, pourquoi ne pas organiser une votation populaire sur le fameux projet PAV... Et si la majorité des genevois se contente tout à fait d'une genève de 500'000 habitants..? Vous direz quoi? Qu'ils n'ont rien compris? Pourquoi vouloir absolument bétonnner un territoire non renouvelable.... C'est tragique, toutes ces personnes qui rêvent de métropolent alors qu'il y en a plein autour d'eux (Paris, Londres etc.), bien polluées et en pleine crise du logement comme il faut... Pourquoi n'y déménagent-ils pas...?

Écrit par : afds | mardi, novembre 24, 2009

Incroyable! On est pas d'accord de bétonner la zone agricole et... bien sûr, c'est parce qu'on a "pas compris" l'importance du développement de Genève. Et si l'importance n'était pas là?

Messieurs les propagandistes, pourquoi ne pas organiser une votation populaire sur le fameux projet PAV... Et si la majorité des genevois se contente tout à fait d'une genève de 500'000 habitants..? Vous direz quoi? Qu'ils n'ont rien compris? Pourquoi vouloir absolument bétonnner un territoire non renouvelable.... C'est tragique, toutes ces personnes qui rêvent de métropolent alors qu'il y en a plein autour d'eux (Paris, Londres etc.), bien polluées et en pleine crise du logement comme il faut... Pourquoi n'y déménagent-ils pas...?

Écrit par : sdf | mardi, novembre 24, 2009

Incroyable! On est pas d'accord de bétonner la zone agricole et... bien sûr, c'est parce qu'on a "pas compris" l'importance du développement de Genève. Et si l'importance n'était pas là?

Messieurs les propagandistes, pourquoi ne pas organiser une votation populaire sur le fameux projet PAV... Et si la majorité des genevois se contente tout à fait d'une genève de 500'000 habitants..? Vous direz quoi? Qu'ils n'ont rien compris? Pourquoi vouloir absolument bétonnner un territoire non renouvelable.... C'est tragique, toutes ces personnes qui rêvent de métropolent alors qu'il y en a plein autour d'eux (Paris, Londres etc.), bien polluées et en pleine crise du logement comme il faut... Pourquoi n'y déménagent-ils pas...?

Écrit par : rdes | mardi, novembre 24, 2009

Les commentaires sont fermés.