lundi, juin 08, 2009

Cramer nous fabrique-t-il une Zwischenstadt?

agglo fvg.jpgJe ne connaissais pas l'expression jusqu'à cet après-midi. Butinant telle l'abeille en quête d'un nectar goûteux dans la prairie multicolore des blogs fleurissant sur les terres fertiles de la Tribune de Genève, je tombe sur le blog d'Inma Abbet, une blogueuse qu'héberge la Tribune de Lausane (pardon 24 Heures) avec qui nous partageons la plateforme de blog (et même plus). Inma nous livre à petite vitesse des critiques de livres... Aujourd'hui, elle chronique l'oeuvre d'un architecte Thomas Sieverts intitulée "Entre-ville : Une lecture de la Zwischenstadt".

entre ville zwischenstadt.jpgL'étude décrit les marches et les marges de la révolution urbaine à la fin des années 90. "De monde périphérique autrefois sans importance, la Zwischenstadt est devenue le lieu où vit plus de la moitié de la population mondiale. La Zwischenstadt est une mise en cause de la cité européenne traditionnelle, une ville sans centre, donc sans histoire et sans nom, sans début et sans fin, car ses limites géographiques sont floues, elle n’est ni une ville ni un village situé à la campagne, car la nature y est modifiée et tous ceux qui y vivent le font tournés vers un centre distant, qui est l’endroit où se déroulent la plupart de leurs activités. La ville compacte, à l’ancienne, subit une influence considérable de la part de la Zwischenstadt."

On lira la suite là http://inma.blog.tdg.ch

Ne voyez-vous pas là la ville tentaculaire que le projet d'agglo nous promet pour 2030 et qui s'étend jusqu'à Neydens au pied du Mont de Sion, jusqu'à Lucinges au pied des Voirons, jusqu'à Gex et Thoiry au pied du Jura? Et jusqu'à Lausanne ou même Mon(treuxVe)vey au pied des préalpes vaudoises?


Ce mardi 9 juin, à 20h., l'Institut national genevois accueille Charles Pictet dans le cadre de son cycle consacré à la métropole genevoise en 2030. L'architecte y présentera son idée de reconstruire la gare de la Praille à Colovrex, histoire de construire la ville en ville sur un espace vide ce qui n'est pas le cas du PAC actuel. Et mardi prochain grand débat sur l'agglo.

Les commentaires sont fermés.