mardi, février 24, 2009

Un parti politique "met les pied dans les PACA"

eurosocialiste.pngIl est arrivé plusieurs fois à Robert Cramer d'être l'invité des candidats français lors des dernières municipale. Ainsi le fut-il du maire socialiste de Saint-Julien Jean_Michel Thénard. Le radical François Longchamp fut lui l'invité de l'opposition bayroutiste, toujours à Saint-Julien, conduite par Antoine Vielliard par ailleurs blogueur émérite sur le site de la Tribune, et aussi à Gex. Mais c'est la première fois je crois, qu''un parti "met les pieds dans les PACA" et organise un débat politique sur le projet d'agglomération franco-valdo-genevois est organisé à Genève par un parti politique. En l'occurrence les eurosocialistes de Genève.

Leur présidente Sylvie Lacroux convie les Genvoise ce mercreci 25 févirer à la maison des Associations à la biennommée rue des SAvoises pour débattre autour de quelques questions dont: Quels sont les  enjeux prioritaires du développement de notre bassin de vie, quelles politiques cohérentes et globales  d’agglomération sommes-nous prêts à défendre, de quels moyens dispose-t-on pour mettre en œuvre notre  vision de citoyens eurosocialistes vivant dans l’agglomération? Participeront à ce débat non contradictoire le syndicaliste socialiste Jean Doret, architecte urbaniste et Roger Vioud, Conseiller  socialiste à la Région Rhône-Alpes. (JFM)

Commentaires

C'est bien, mais les socialistes ne sont vraiment majoritaires, en Haute-Savoie, qu'à Saint-Julien et à Annemasse, c'est à dire les deux villes qui bordent la frontière genevoise, ce qui n'est d'ailleurs pas un hasard. Si d'un côté ce lien transfrontalier est développé par les socialistes genevois, et de l'autre le lien entre l'Etat de Genève et le Conseil général de la Haute-Savoie ne se développe pas, le risque est que la zone de Haute-Savoie entourant Genève se détache du reste du département, et que Genève annexe plus ou moins cette zone sans pour autant développer ses relations avec la Haute-Savoie en général. Au contraire, une telle situation aurait tendance à jeter un froid. Mais les socialistes genevois font ce qu'ils ont à faire, et ils ne sont pas ici en cause, car leur idée est bonne. Robert Cramer devrait penser à aller à Annecy, plutôt qu'à Saint-Julien, car il est surtout assimilé à son titre officiel, et non à son parti politique d'origine. Cela dit, Thénard a dû l'inviter, et pas Monteil. Mais il pourrait lui inviter Monteil à Genève, pourquoi pas ?

Écrit par : Rémi Mogenet | mardi, février 24, 2009

bonjour
je me permets de vous ecrire jai cree une societee de securitee et de service de voiture.
vous cette preet a travaillez avec une societee nouvelle micro entreprise.
merci a vous espere a bientot.
l.hohwald.
0677979934
vsp@voila.fr

Écrit par : hohwald | mardi, mars 03, 2009

Les commentaires sont fermés.