samedi, janvier 31, 2009

Trois images directrices et un gros non-dit

P1310084 doc 1.JPGLes 150 élus et militants de la société civile ont dû ingurgiter en trois quarts d'heure les projets élaborés en deux mois par trois bureaux d'étude: DeLaMa (Marchand), Lieux-Dits (Vialettes) et Mayor-Beusch. Tous ont tenté d'inscrire dans la pétale sur du projet d'agglomération franco-valdo genevois (entre La Praille et Neydens) 30'000 nouveaux habitants et 20'000 nouveaux emplois d'ici 2030.

Aucun des bureaux n'a évidemment remis en cause les prémisses de ce projet: la réalité de cette croissance démographique et l'absence supposée d'autres visions urbaines concurrentes. Or celles-ci existent, mais elle n'ont jamais été débattue publiquement. La dernière en date celle de l'architecte Charles Pictet qui propose de déplacer la gare de la Praille à Colovrex et de bâtir sur le PAV non plus 6000 logements mais 20'000, c'est à dire un gros morceau de ville, pourrait rendre caduque une partie du projet d'agglo. Mais il n'en fut pas question ce samedi à l'hôtel Ramada Encore.

Lire la suite

SimCity à Saint-Julien, Second Life à Plan-les-Ouates Flight Simulator à Archamps et Bardonnex

SimCity à Saint-Julien, Second Life à Plan-les-Ouates Flight Simulator à Archamps et Bardonnex. C’est un peu l’impression qu’on eut les participants à la journée d’étude du périmètre d’aménagement concerté d’agglomération plaine de l’Aire -  Saint-Julien.
Sur les tables rondes, des cartes au format A3 et A 2 et trois questionnaires. Une grande maquette assez peu lisible dans le couloir des pas-perdus. Trois écrans où défilent des schémas parfois très sommaires. Un vocabulaire d’urbanisme tantôt pédant tantôt abscons. Au total des instruments de participation citoyenne assez rustiques en comparaison de l’incroyable sophistication des trois logiciels que sont Sim City, l’outil culte des maries virtuel, SecondLife, l’univers virtuel de la Toile et Flight simulator qui concurrence presque les meilleurs simulateurs de vol professionnel.

Lire la suite

PACA plaine de l'Aire Saint-Julien: la démocratie participative balbutiante

Centre de congrès Ramada Encore, entre le Mall de la Praille, fort achalandé en ce samedi maussade – le parking est comble – et le stade de football vide. Quelque 150 élus et militants de la sociétés civiles rassemblées par table de 10, généralement par affinité. Aucun badge ne permet de savoir qui est qui.

9h30, Nicole Surchat Vial directrice du projet d'agglo ouvre le processus de la démocratie participative de la Genève de 2030. Les communes de Bernex, Onex, Confignon et Petit Lancy avait ouvert les feux en novembre. Mais c’est la première fois que des élus et des représentants du monde associatif régional et communal sont réunis ensemble pour prendre connaissance de trois schémas d’urbanisation du sud du pays de Genève. Entre La Praille et Neydens. On ne connaîtra donc pas la couleur de l’assemblée.

Lire la suite

vendredi, janvier 30, 2009

La démocratie participative manque de transparence

paca s.pngVoilà une bonne semaine que je demande au projet d'agglomération franco-valdo-genevois de me fournir la liste des associations de la société civile conviées ce samedi 31 janvier à l'hôtel Ramada de la Praille à discuter du PACA (plan d'aménagement concerté d'agglomération) Plaine-de-L'Aire Saint-Julien. Après avoir menacé de recourir à la loi sur l'information du public, j'ai reçu une liste. En fait il s'agit d'une copie écran d'un document qui doit figurer quelque part sur le site internet du projet d'agglomération.

Même topo pour la liste des membres du collège du PACA - moitié des maires moitié des experts +1 - qui se sont réunis toute cette journée. A huits clos. La direction du projet précise ce soir: "A ce stade de l'étude, il n'est pas prévu de communiqué de presse."

Cerise sur le gateau, le service de presse savoyard, chargé de l'organisation écrit dans son courriel: "En raison de la loi française «informatique et libertés» nous ne sommes pas en mesure de passer le listing nominatif." Vive la démocratie participative!

Lire la suite

dimanche, janvier 25, 2009

30'000 habitants de La Praille à Neydens: on en discute le 31 janvier à La Praille

paca st ju périmètre.pngSamedi prochain, 31 janvier, le projet d'agglomération franco-valdo-genevois devrait s'affiner encore un peu en direction du sud. Lancé le 28 juin 2008, le PACA Saint-Julien-Plaine de l'Aire organise sa première table ronde à l'hôtel Ramada du stade de la Praille. De quoi s'agit-il? D'une petite messe, où les experts en mobilité, en urbanisme, en environnement viendront rendre compte de leurs réflexions au bon peuple et à ses élus. Et comme on ne peut pas réunir tout le bon peuple à la manière d'une Landsgemeinde, les maires ont été priés de sélectionner quelques-uns de ses représentants. Notez qu'on peut encore s'inscrire jusqu'à demain soir 26 janvier ici.

C'est ainsi que, pour Bardonnex, ont été invitées les associations des Dames paysannes de Bardonnex, Mémoire de Bardonnex et le football club de Compesières. Je ne suis pas en mesure de vous donner encore la liste des associations invitées de Perly-Certoux, Plan-lesOuates, Confignon, Lancy, Bernex, Saint-Julien-en Genevois, Archamps et Neydens, car M. Jousselin, chargé de communication du projet d'agglomération côté français, ne m'a pas encore envoyé la liste qu'il m'a promise.

Les grandes associations cantonales et régionales - TCS, ATE, syndicats, chambres de commerces, employeurs, agriculteurs et défenseurs de l'environnement seront de la partie. Les élus sont également conviés. Combien seront-ils à consacrer leur samedi? Et pourquoi les partis politiques des communes concernées n'ont-ils pas été invités?

Lire la suite

dimanche, janvier 18, 2009

A Lucerne, les CFF passent sous le lac

Lucerne Ebikon.jpgLucerne comme Genève et la plupart des villes suisses rêvent de RER et de trains intercity plus rapides et plus nombreux. Mais Lucerne pense aussi au réseau européen des TGV.

Or toutes nos gares ont plus de cent ans. Elles ne sont tout simplement plus adaptées au XXIe siècle. Les CFF, maîtres et seigneurs d'un réseau déjà surchargés et qui devrait absorber un trafic 40% supérieur, n'ont plus les sous ni, semble-t-il, l'ambition de doter la Suisse en conséquence. La régie fédérale est en revanche championne des tunnels alpins qui coûtent une fortune - 25 et 30 milliards - entre le Lotschberg où l'on roule désormais à 250 km/h et le Gothard promis pour 2017.

A Lucerne, les autorités de la Ville et du canton ne sont pas coincées par une convention de 1912. Elles ont donc travaillé de concert avec les CFF sur la meilleure solution pour la ville, le pays et même l'Europe comme l'explique le blog City trip. Ils viennent d'opter pour la construction d'une nouvelle gare sous la gare actuelle, comme à Zurich, nouvelle gare reliée au réseau suisse via une ligne à deux voies construite sous la rade de Lucerne jusqu'à Ebikon. [cliquez sur la carte pour l'agrandir]

Lire la suite

mercredi, janvier 14, 2009

Le CEVA, un tracé du XIXe siècle

ceva 2016 tg 13 janv 09.jpgLes Vaudois l'appelle rev, les Genevois, plus parisianocentrés, rer. Le réesau express vaudois et le réseau express régional ont fait hier un grand pas en avant, rapportent les gazettes ce matin.

"Le RER franco-valdo-genevois propulse enfin l'agglomération (lémanique) dans le XXIe siècle", titre en tête de page Le Temps en offrant un schéma du réseau digne de celui qu'affichent les TPG sur les distributeurs de billets qui ne rendent pas la monnaie: complexe et un brin mensonger. Plus modestement, la Tribune installe la nouvelle en pied de page sous le titre "CEVA: un train toutes les dix minutes dans la région". Le schéma recentré sur Genève est un peu moins complexe. Lausanne, cette obscure bourgade, n'est plus reliée à la métropole (genevoise) que par un RER, certes accéléré, quand Evian l'est par un RER et un TER.

Evian sera ainsi en 2016 à une heure 17 de l'aéroport, mais Lausanne ne sera pas plus proche de Cointrin. Les schémas sont des schémas et il ne faut certes pas leur faire dire, ce qu'ils ne peuvent pas dire. Quitte à lasser, il convient toutefois de rappeler quelques faits rebelles.

Lire la suite

dimanche, janvier 04, 2009

Berne sauvera-t-il Genève

tg agglo 4 janv 09.pngUn million d'habitants en 2030, Genève est-elle prête? La question posée par mon confrère Christian Bernet dans la Tribune de cette fin de semaine est pertinente. Et l'on peut aujourd'hui douter que la réponse soit positive. Pourtant il faut reconnaître un certain mérite à Robert Cramer, celui d'être finalement monté dans le train des agglomérations. Berne promettait en effet de distribuer plus de trois milliards de francs pour des projets d'infrastructure à condition que les cantons déposent leurs voeux avant le 31 décembre 2007.

A marche forcée, Genève a bouclé son projet d'agglomération franco-valdo-genevois le 5 décembre de l'an dernier. Dans la foulée Robert Cramer a lancé des plans d'aménagement coordonnés. Manquent encore quelques conditions pour transformer l'essai:

Lire la suite